· 

Bien naître à Narbonne avec Charline Malahieude au Centre Les Ursulines

charline malahieude:une pionnière dans la ville

Quand la jeune femme au regard clair et franc, nous reçoit dans l'intimité de sa "cellule", au cœur de l'ancien couvent des Ursulines, le temps passe très vite. Il est tard, et elle s'apprête à rejoindre l'équipe du Centre Bien-Naître, pour un dîner dans la Clape, un vendredi estival. Entrepreneuse née, Charline Malahieude étonne par sa clairvoyance et sa détermination. Narbonnaise de naissance, on sent à travers les mots qu'elle choisit toute l'affection qu'elle porte à sa ville. C'est ici, non loin de l'Hôpital, qu'elle a créé le centre Bien-Naître Les Ursulines, un ancien couvent qui revit depuis 2013, grâce à une vision éclairée de la conception de la naissance et du bien naître. Une pionnière pour la ville de Narbonne. Inspirante et inspirée. 

Une renaissance pour l'ancien couvent des Ursulines

Il y a dans sa présence une espèce de grâce, une sagesse qui remonte à loin et qu'on ne saurait définir ou enfermer. Charline Malahieude est une "jeune" femme sage. Et plus encore une sage-femme, heureuse de prendre soin des autres et des bébés à naître. Diplômée en DU Gynécologie, elle a ouvert la voie, dans le centre Bien Naître qu'elle a créée, à d'autres approches de la préparation à la naissance, notamment en se formant à l'haptonomie. Une discipline qu'elle a elle-même expérimentée, il y a 14 ans, alors enceinte de sa première fille. Charline est de suite conquise par cette "science de l'affectivité ", comme le décrivait son fondateur Frans Veldman, aujourd'hui décédé. "L'haptonomie donne toute sa place au père dans les liens qu'il tisse avec la mère et l'enfant in utero. C'est en communiquant par le toucher, que les parents guidés par la sage-femme, vont entrer en contact avec leur futur enfant, afin de lui offrir confiance et sécurité. Avec nos mains, on contacte le bébé pour qu'il sente que ses deux parents sont autour de lui, dans l’accueil.  On joue avec lui... Avec toutes ces inter-actions, le but est de renforcer la confiance et la sécurité de l’enfant. Ainsi, les bébés arrivent plus sereins, moins stressés. La présence du père est déterminante pour le bien-être de la mère et de l'enfant. Pour moi, l'haptonomie a été une révélation. C'est une des seules approches qui englobe le couple. Avec cette notion de cocon : le père qui entoure la mère et la mère qui entoure l'enfant...", précise  Charline, convaincue par la discipline.

Après avoir obtenu, en 2006, son diplôme de sage-femme en Belgique, une formation orientée vers l'accompagnement des femmes en physiologie, elle s'installe en libéral à Narbonne, dans un cabinet du quai Valière. 

A l'origine de l'actuel centre du Bien Naître : le projet d'une maison de naissance, au moment même où la loi votée en autorise l'expérimentation. Mais ce sera tout autre pour Charline : la loi a été votée en faveur des maisons de naissance intra-hospitalières. Même si le futur centre se trouve à cent mètres du plateau technique de l'Hôpital de Narbonne, il ne peut être viabilisé. "Tout naturellement, comme nos patients témoignaient de leur transformation en se rendant au Centre, est venue l'idée d'une sorte de maison de la Renaissance", nous explique Charline, animée par une force de vie contagieuse. Il lui aura fallu une bonne dose de courage pour aller jusqu'au bout de ses intuitions. Oser dépasser ses peurs en se positionnant sur ce centre Bien Naître holistique dont elle est le pilier. "Au centre Bien Naître, on travaille sur tous les corps, à travers différentes disciplines d'accompagnement : physique, émotionnel, psychique. Cela correspond à mes aspirations. C'est juste. Aligné à ce que je ressens" , ajoute Charline, que la lumière traverse ce soir là, parcourant ses longs cheveux blonds d'une belle douceur.

En ouvrant ses portes à d'autres formes d'exploration de l'humain, - psychogénéalogie, ostéopathie, hypnothérapie, naturopathie, acupuncture - ce n'était pas  s'opposer aux formes traditionnelles médicales. Loin de là. C'était juste suivre la voie de son cœur. Chercheuse avant tout, Charline. Innovatrice et engagée aussi. "Je suis toujours dans cette recherche, à améliorer... Ce que je cherche à développer, c’est la naissance. Comme le vin dans la biodynamie... Ce que j’essaie de faire de vrai avec les femmes et le couple, en les sensibilisant, en cherchant à ouvrir la conscience sur tout ce qui nous entoure, sur les impacts de l’enfant à venir, la grossesse, l’allaitement..." . Il est des êtres qui sont amenés à explorer, entreprendre sans compter, Charline est de ceux-là.

Précurseur et visionnaire en son temps

Charline Malahieude ne s'est pas trompée. "Je voulais que ce centre soit implanté à Narbonne, mais je ne savais pas où. J'avais envie d'apporter ce projet à ma ville de naissance... et le faire rayonner. Quand j'ai visité le bâtiment pour la première fois, ce fut une évidence. Pourtant, le lieu était totalement désaffecté, il n'y avait rien. Il fallait prévoir toute une réhabilitation. On a cherché à m'en dissuader, mais pour moi, ici se tenait le futur centre Bien Naître. Comme guidée malgré moi....", nous  raconte cette pionnière. "Je ne cherchais pas un couvent... Il m'est tombé dessus. J'ai une histoire particulière avec les couvents, je le sais, une mémoire ancienne, à laquelle je réagis avec beaucoup de sensibilité. Quand j'ai vu le lieu la première fois,  j'ai tout de suite su que c'était là. Je ne savais pas qu'il abritait une partie d'un couvent, celui des Ursulines, dont j'ai souhaité conservé le nom, en hommage à l'Histoire et à mon histoire".

La réhabilitation du lieu, achevée en 2013, a été orchestrée par l'architecte Ivan Tognella, qui a su ici mettre en valeur toute la beauté du lieu, en  conservant chaque  élément architectural. Tout en y associant une ligne contemporaine et moderne. On s'y sent bien. Assurément. A tel point que dans la salle de 65 m²,  sont organisés régulièrement des ateliers en groupe : yoga, méditation, danse, chant, biodanza... ainsi que conférences et formations.

 

 

 

Le centre réunit dans un même lieu une équipe pluridisciplinaire de professionnels spécialisés dans la santé et le bien-être.

Soins rebozo tous les jeudis matin de 9h30 à 12h avec Christelle et Charline : réservations au 06 14 07 32 22

 

En savoir sur les activités du centre  : centrelesursulines.fr

4 rue Denfert Rochereau à Narbonne


Écrire commentaire

Commentaires: 0