· 

Ô CAMPEMENT DES POSSIBLES, TOUT DEVIENT POSSIBLE


A l'entrée de Mailhac, après avoir suivi la petite route bordée de vignes du Minervois, il est un lieu indéfinissable, où dès le portail en bois franchi, on se sent transporté ailleurs. Ici, des habitations pour le moins insolites s'alignent dans la pinède en une harmonie parfaite : Ô Campement des Possibles. Est-ce un hasard si les créateurs de ce lieu énergétique renouent avec le passé de Mailhac, un des plus beaux villages de l'Aude, dont l'oppidum de Cayla est classé Monument Historique depuis 1960 ? Les Elisyques, un des peuples les plus anciens de la Méditerranée vivaient non loin de là, sur la colline surplombant le village actuel. Les formes géométriques des vases et céramiques mis en lumière par les fouilles archéologiques ne sont pas sans sans rappeler les structures que l'on retrouve ici, à travers les Dômes et les Zomes. vague(s), un beau soir d'automne, s'est laissé émerveiller par tous ces possibles, guidé par la maîtresse des lieux, Frédérique Cartier. REPORTAGE.  


Rien ne prédisposait - ou plutôt tout prédisposait - Frédérique Cartier, à créer  le lieu "Ô Campement des Possibles", site d'hébergements insolites et énergétiques ouvert depuis cet été. Où déjà de nombreux visiteurs se sont succédés enchantés par le lieu. Le campement abrite 4 hébergements à la location : un Tipi, un Dôme, un Wizzdôme et un Zome. Bientôt, une piscine naturelle viendra compléter l'installation. La station de phyto-puration est déjà en place. On profite des sanitaires dans un chalet cosy, d'une guinguette cuisine collective avec vue sur le bassin où nagent quelques poissons et de la salle Wizzdôme où on peut venir méditer. Pour le petit-déjeuner, il est possible de commander des paniers gourmands avec le bon pain d'Arnaud, boulanger de Ginestas qui fabrique ses produits avec de l'eau dynamisée. 

 

«Ici, est un lieu de tous les possibles »

 

 

La jeune maman a un sens inné de l’accueil,. Spontanée et généreuse. On a l'impression de la connaître depuis toujours. Quand vague(s) lui demande comment est né ce projet, elle marque un temps de pause. Puis, avec un léger accent québécois qu'elle a peut-être gardé de l'enfance - elle a vécu au Canada pendant son enfance avec ses parents - elle nous répond .  « C'est comme un appel auquel j'ai répondu. C'est tout un cheminement... Avec mon compagnon, nous avons construit une maison familiale en structure bois qui surplombe le terrain où se trouve aujourd'hui le campement. Je sentais ce lieu plein d'énergie et je voulais en faire quelque chose, pour que d'autres puissent en profiter  ». Et c'est ainsi que l'idée du campement a jailli, « en un éclair » et qu'elle décide de passer à l'action. Au départ, elle pense plutôt à y installer des hébergements insolites du type yourte ou tente, des structures simples. « Mais finalement, ce n'était pas la bonne idée », précise-t-elle, «Puis, j'ai pensé aux Zomes et aux Dômes. C'était comme une évidence. Il y a très peu de Zomes en France. J'ai alors contacté un artisan qui m'a tout d'abord proposé le Wizzdôme en bois bardé. Nous avons ensuite installé les structures, grâce aux chantiers participatifs... ».

 


Géométrie sacrée

Tout ici au "Campement des possibles" est invitation au ressourcement, à la tranquillité du corps et de l'esprit. Quand on demande à la maîtresse des lieux ce qu'est un Zome, elle nous explique que « la structure répond aux normes de la géométrie sacrée qui caractérise les hauts lieux spirituels : les cathédrales, les chapelles, les temples... Ils sont des lieux d'énergie et de conscience existant depuis la nuit des temps. Ils aident à la transformation.... Pour le Zome, une double spirale comme celle de l’ADN humain en constitue la structure, ce qui permet de connecter la terre au ciel ». 

 

Dans la nature, il suffit de l'observer, les plantes empruntent cette structure en forme de losanges agencées en doubles spirales, que ce soient les ananas, les tournesols ou bien encore les pommes de pin qu'on trouve à foison sur le terrain du "Ô Campement des Possibles". Tout est géométrie dans la nature, ainsi que les alvéoles des abeilles qui reprennent la même structure - Frédérique et Clément, son compagnon cultivent aussi le miel... 

 

Le site est un générateur d'énergie, comme le précise Frédérique, qui l'a aménagé en suivant son intuition. Guidée et inspirée. « On y trouve une fontaine et un bassin. La musique de l'eau est très reposante, elle est également l'esprit des lieux. Nous avons organisé et tracé les allées en respectant les pins, planté des végétaux, installé des hamacs et des coins détente aux abords des hébergements.... Le lieu est encore en cours d'aménagement,  nous prévoyons de créer une piscine naturelle mais il n'y aura pas d'autres hébergements supplémentaires  ». 

 

Le site, ouvert à tous, attire déjà, via les plateformes de réservation, les visiteurs en quête d'originalité, ceux qui ont envie de camping en famille dans un Tipi ou un Dôme, tout comme les thérapeutes qui veulent se ressourcer ou proposer des stages en pleine nature. « Nous ne faisons pas table d'hôtes, mais nous proposons à ceux qui le souhaitent des petits-déjeuners sur commande, avec un pain fabriqué à l'eau dynamisée par un boulanger de Ginestas  ». 

 

« D'après ceux qui l'expérimentent, c'est un lieu

qui invite à l'alignement »

 

Même si la jeune maman est bien occupée entre ses deux enfants en bas âge, l'intendance et la logistique qu'elle se partage avec Clément, son compagnon, le bâtisseur des lieux, il lui reste encore un peu de temps pour imaginer d'autres possibles : l’accueil de stages, de retraites et de privatisation du lieu. Ainsi que songer à développer son activité de thérapeute intuitive, qui mixe soins énergétiques "Access Bars", tirages de cartes et soin au tambour. Elle est avant tout reliée à son cœur, Frédérique, bien au-delà des mots : « On vient de la Réunion, de la Belgique pour découvrir le lieu, mais aussi pour me rencontrer et en savoir un peu plus sur ce que je fais. Je suis assez intuitive, et je peux me connecter pour percevoir l'intime de l'autre. Quand je vivais au Canada, une amérindienne m'a offert un tambour créé sur mesure qui facilite, grâce aux vibrations émises, la guérison du cœur ». 

 

 

Dormir dans le Zome "Ô Campement des Possibles"
Dormir dans le Zome "Ô Campement des Possibles"
Le Zome "Ô Campement des Possibles"
Le Zome "Ô Campement des Possibles"
Le Wizzdôme 13
Le Wizzdôme 13

Salle de soins énergétique : le Wizzdôme 13

Au cœur de la pinède, près du bassin naturel, le Wizzdôme 13, avec ses formes géométriques attire l’œil. Il porte bien son nom : un concentré de sagesse - wisdom en anglais. « Les blocages, les hésitations disparaissent en ce lieu. C'est un Wizzdôme 13, un espace de 45 m², unique et très rare en France que je propose à la location aux thérapeutes qui souhaitent organiser des rencontres et y donner des soins énergétiques. Le Wizzdôme 13, -  le 13 étant par excellence le nombre de la Transformation -,  est une salle qui accélère et amplifie la transformation intérieure. On est sur l'ancrage, sur la Terre Mère afin de favoriser l'ouverture du chakra du cœur et sa guérison »

 

Avant de quitter les lieux, - où l'âme agit - Frédérique nous étreint, comme elle le fera aussi pour chacun de ses visiteurs. Le câlin, de cœur à cœur, c'est sa signature. Et on se dit à vague(s), si c'est possible, qu'on reviendrait bien à Mailhac à l'inauguration du campement des possibles le samedi 19 octobre à 11 heures. Pour une parenthèse énergétique. 

 


En savoir plus : 

 

INAUGURATION "Ô Campement des Possibles" le samedi 19 octobre à 11 heures

 

Réservation hébergements, privatisation du lieu et renseignements pour les stages

Ô Campement des Possibles | 15 Chemin de Bize | 11120 Mailhac 

Tél. 06 63 53 07 56 




Écrire commentaire

Commentaires: 0